ALERTE : La fin du bon plan airbnb

minigif Tu prépares ton premier séjour à New York ? Télécharge gratuitement ton pack « 1er voyage à New York » : il contient un planning de 8 jours, des informations pratiques, des liens utiles + des plans de la ville. Pour télécharger c’est ici

arnaque-airbnb-new-york-2

Hello ! Me revoilà aujourd’hui avec un article qui je pense sera utile au plus grand nombre, sachant que la question de l’hébergement à New York est un sujet qui revient encore et encore dans les conversations.

Lis bien ce qui suit si tu veux louer un appartement à New York.

airbnb dans la tourmente

Quand on séjourne à New York, on recherche toujours les meilleurs tarifs et les bons plans pour réduire son budget, et ça passe forcément par l’hébergement. Les hôtels étant carrément hors de prix dans la Big Apple, beaucoup de voyageurs se tournent vers les locations d’appartements entre particuliers, plus simples et souvent moins chères.

arnaque-airbnb-new-york

Depuis des années maintenant, airbnb est le leader pour ce type d’hébergement. De nombreux propriétaires d’appartements proposent leurs logements aux touristes, dans des boroughs parfois recherchés et intouchables, comme ça peut être le cas de certains quartiers de Brooklyn ou de Manhattan.

Malheureusement, suite à trop d’abus, les lois viennent de changer et airbnb risque de ne plus être le bienvenu sur le marché de la location d’appartements à New York.

airbnb : ses avantages et ses failles

arnaque-airbnb-new-york-3À la base, airbnb est une super idée : des propriétaires qui s’absentent quelques temps de leurs logements louent ces jours vacants à des touristes, heureux de découvrir la ville « de l’intérieur » en s’intégrant dans la vie du quartier.

En plus d’être fun, ça permet de faire des économies sur le prix de l’hébergement (plutôt que de réserver des nuits dans un hôtel classique). C’est convivial, c’est simple et pas trop cher…

Malheureusement, ce système a des failles et certains propriétaires malhonnêtes l’ont compris. Ils se sont mis à louer leurs appartements toute l’année aux voyageurs, bien souvent sans déclarer ces revenus.

Certains ont même investi dans l’immobilier en achetant plusieurs appartements, qu’ils louent toute l’année, pour un rendement maximum (appartements dans lesquels ils ne vivent jamais, bien qu’ils affirment le contraire sur la plateforme du site de réservation).

Résultat, certaines villes comme Paris ou Madrid se retrouvent avec  quasiment autant d’appartements à louer sur airbnb que de réels appartements disponibles pour les habitants sur place.

Les hôteliers en colère

Tout ceci provoque donc depuis plusieurs mois la colère des hôteliers qui crient au scandale et à la concurrence déloyale, sans compter les centaines de voyageurs parfois bernés et obligés de se reloger en catastrophe, à un coût faramineux.

arnaque-airbnb-new-york-1
(Photo par Le Figaro)

Bill de Blasio prend les choses en main

Depuis peu, le maire de New York et ses conseillers ont décidé de changer la réglementation pour ce type d’hébergement. Dorénavant il y a des points importants à respecter, sous peine de payer 7500 $ d’amende pour les propriétaires malhonnêtes et en tant que touriste de se retrouver dans la m*** une fois sur place :

  • La location d’appartement pour moins de 30 jours est illégale (il est possible de louer pour moins, sous forme de chambre d’hôte, mais il faut que le propriétaire soit là. Ça peut être une bonne façon de faire des connaissance et de partager, l’essence même de airbnb).
  • L’appartement à louer doit être compris dans un immeuble de moins de 3 appartements
  • Le propriétaire ne doit louer qu’un seul appartement, même s’il en possède plusieurs

Est-ce toujours possible de louer un appartement à New York via airbnb ?

Oui, c’est toujours possible, à condition de respecter les conditions citées plus haut.

Si malgré tout tu veux passer outre et louer un appartement pour moins de 30 jours, ça ne t’engagera à rien (personnellement) mais le propriétaire sera dans l’illégalité. Ça signifie concrètement que s’il décide d’annuler le séjour au dernier moment (sous la pression, pour cause d’amende, suite à un bannissement sur le site airbnb…), tu n’auras aucun recours. Tu ne récupéreras pas tes arrhes et tu devras trouver un autre logement à la dernière minute, et qui dit urgence dit obligatoirement prix très élevés.

Le pire, c’est si le propriétaire coupe toute conversation avec toi ou le site. Là, tu te retrouveras sans logement en arrivant à New York… Quoi de pire pour débuter ton séjour ?

La solution de rechange ? L’appart’ hôtel !

L’appart’hotel est sûrement la solution la mieux adaptée pour toi, si tu cherches un appartement privé avec coin cuisine.

Forcément plus cher que la location d’appartement entre particulier, voire même plus cher qu’un hôtel classique, c’est aussi plus intéressant niveau immersion. Tu pourras vivre comme chez toi, et préparer tes repas, ce qui te permettra d’économiser un peu sur la nourriture.

Il existe beaucoup d’appart’hôtel dans New York, surtout dans le quartier de Manhattan (tu trouveras une liste assez conséquente ici).

arnaque-airbnb-new-york-4

Pour ma part, j’ai une nette préférence pour les hôtels classiques. Partant du principe que je n’y suis que pour dormir et me doucher, pourquoi ne pas choisir un petit hôtel pas trop cher, à proximité d’une bouche de métro ? Ce n’est sûrement pas aussi amusant qu’un appartement privé c’est sûr, mais au moins c’est sans surprise au niveau de la réservation, ça évite les ennuis (ou rarement) et la chambre est faite tous les jours.

New York est une ville qui compte énormément d’hôtels, ce qui fait qu’il y a du choix, que ce soit au niveau des prestations ou des tarifs (si on s’y prend assez tôt pour réserver).

Dans tous les cas, n’hésite pas à partager ton expérience « logement » à New York en laissant un commentaire sous cet article. airbnb ou pas, dis-nous comment tu as vécu ton immersion. Ton témoignage aidera de nombreux futurs voyageurs à faire leur choix.

11 réflexions sur “ALERTE : La fin du bon plan airbnb

  1. Hello, ton article me plait bien !
    Effectivement je suis partie en mars 2016 et j’ai pris un logement via Airbnb et le propriétaire, a annulé notre réservation à cause de cette fameuse loi. Par contre, coup de chance, je suis restée en lien direct avec le propriétaire qui m’a quand même donné cette réservation mais sans plus passé via le site. Je t’avoue que j’ai stressé jusqu’à la dernière minute car je n’avais rien payé. Cette histoire s’est bien terminée, et ici pour mon prochain séjour en juin j’hésite à repasser par lui (entre lui & moi) ou prendre un hôtel, la solution plus safe… Choix difficile !? lol
    En tout cas très bel article

    Aimé par 1 personne

    1. Oui effectivement, de plus en plus de voyageurs se retrouvent à la porte de leur réservation à cause de propriétaires peu scrupuleux… D’après moi, le mieux reste l’hôtel (c’est mon premier choix), mais si on veut un peu plus d’indépendance, on peut aussi opter pour l’appart’hôtel. Je testerai sûrement cette solution lors de mon prochain séjour..
      Merci pour ton commentaire

      Aimé par 1 personne

  2. La loi concernant bnb a newyork n’est pas nouvelle , la locations de moins de 30j sans la présence du propriétaire dans les murs à toujours était interdite.
    Les propriétaires et locataires prenaient le risque sans peut-être le savoir.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s