Les 10 erreurs que font tous les touristes lors de leur premier séjour à New York

minigif Tu prépares ton premier séjour à New York ? Télécharge gratuitement ton pack « 1er voyage à New York » : il contient un planning de 8 jours, des informations pratiques, des liens utiles + des plans de la ville. Pour télécharger c’est ici

touriste-new-york-guide

Voilà les erreurs les plus récurrentes des touristes, les erreurs que j’ai fait aussi, comme tout le monde… D’où le fait de bien planifier son séjour à l’avance pour ne rien manquer et vraiment se faire plaisir.

Erreur #1 : Ne visiter que Manhattan

Quand on demande à un touriste rentré en France ce qu’il a visité, il répond « New York ». Oui ok, mais bon, New York c’est grand…

En général, quand les touristes parlent de « New York », ils désignent Manhattan, l’île en elle-même. Beaucoup ne passent pas les frontières de l’île et ne mettent jamais les pieds à Brooklyn ou dans le Queens. C’est dommage.

Moi même lors de mon premier voyage (je n’étais partie que 5 jours), j’étais restée uniquement à Manhattan, avec un petit bout d’Harlem, mais sans m’aventurer trop loin. Du coup j’ai loupé pas mal de chose typiques.

times-square-new-york
Times Square

Même si tu manques de temps, il est possible d’avoir un aperçu de tout New York, par exemple avec des tours ou visites guidées qui te permettront, pour une somme moindre, d’avoir un aperçu de tous les endroits sympas de la ville. L’annuaire de tous les tours ici.

Erreur #2 : Ne pas réserver à l’avance ses places de spectacle sur Broadway (ou billets de match / concert / musée…)

Places de spectacle, tickets de concert, billets pour des matches ou entrées aux musées, il te sera extrêmement difficile d’en trouver le jour J, une fois sur place, ou alors à des prix ultra prohibitifs avec des places très mal situées.

Comme en France, certains shows ou matches sont réservés plus d’un an à l’avance. Les comédies musicales de Broadway sont bookées plusieurs mois à l’avance.

radio city.jpg

Pour ne pas te faire avoir, le mieux est de réserver d’avance, dès que tu connais tes dates précises de voyage.

Le fait de réserver de chez toi avant le départ te permettra :

  • d’avoir des places à des prix intéressants
  • de payer en € donc sans aucun frais supplémentaires
  • de ne pas être stressé car tu auras tout en poche quand tu débarqueras à New York
  • tu n’auras pas à faire la queue au guichet pendant des heures en espérant qu’il reste de la place
  • Tu pourras choisir ton emplacement dans la salle ou le terrain.

Pour réserver, il y a 4 sites fiables, sécurisés et en français :

Pour les excursions, musées, observatoires et monuments, je préfère CeetizTiqets et Viator (Ceetiz reste mon préféré en termes de simplicité d’utilisation et surtout de prix, bien moins cher que les concurrents).

Pour les billets de spectacles, comédies musicales ou les matches c’est Superbillets.

Erreur #3 : Monter dans un wagon de métro vide

manhattan

Si un métro se pointe et que par bonheur une rame est complétement vide, méfie-toi, surtout si les passagers sont entassés dans les autres wagons. Au mieux c’est un souci de climatisation qui ne fonctionne pas, au pire c’est que ce wagon ne marquera pas son arrêt à la prochaine station.

Je m’explique : à certaines stations, les quais sont trop petits et pas assez longs pour accueillir un train entier, ce qui fait que le métro, trop long, ne peut pas ouvrir les portes de la dernière rame, parfois des deux dernières rames. Si tu ne veux pas sortir, aucun problème, mais si c’était justement ton arrêt, tu sera bloqué et tu seras obligé d’attendre le prochain arrêt pour pouvoir sortir.

Il faut savoir que les New-Yorkais fuient la proximité, donc doute-toi bien qu’il y a forcément une raison si un wagon est vide…

Pour en savoir plus sur comment prendre le métro à New York, jette un coup d’oeil sur l’article ici.

Erreur #4 : Ne pas marcher comme un vrai New-Yorkais

New York est une ville faîte de citadins qui marchent énormément. Même s’ils prennent régulièrement les taxis ou le métro, les New-Yorkais utilisent aussi beaucoup leurs pieds.

dessin-new-york

Un New-Yorkais a une manière bien à lui de marcher. Il marche vite, il sait où il va et il n’aime pas les touristes qui serpentent lentement ! D’ailleurs, tu risques d’en voir quelques-uns assez contrariés s’ils sont obligés de te contourner parce-que tu es en train de prendre une photo.

Pour ne pas gêner, tu n’auras qu’à faire attention aux gens autour de toi, à ne pas te déplacer en groupe dispersé ou « en troupeau », et à ne pas bloquer  l’entrée d’une bouche de métro (pour un selfie par exemple). En fait, il te suffira de respecter le code de la route et du bon-sens.

Erreur #5 : Se balader, seul, la nuit, au fin fond du Bronx

New York a beau être une ville ultra safe, il n’empêche que comme partout, se promener seul, à 2h du matin, dans des rues désertes, ce n’est pas franchement conseillé.

Évite certains quartiers et surtout ne rôde pas dans Central Park la nuit.

Ne laisse pas traîner ton appareil photo ou ton argent à la vue de tout le monde. On oublie trop souvent que New York est une grande ville et donc qu’il y a risque…

Combien de fois on voit les touristes s’éloigner de leurs affaires pour se prendre en photo ? (par exemple j’avais vu des gens laisser leurs sacs sur un banc dans Central Park pour se prendre en selfie un peu plus loin, sans aucune surveillance. Le moment idéal pour un pickpocket ou un voleur à la tire). Bref, là aussi il suffit de faire preuve de logique et de bon-sens.

Pour plus d’infos sur la sécurité et les risques à New York, lis l’article ici.

Erreur #6 : Ne shopper que dans les magasins les plus connus (ça marche aussi pour les restaurants)

Exit les Gap, Macy’sCentury21 et autres American Apparel… Certes tu y feras des chouettes achats mais si tu veux te faire plaisir et ramener en France de vrais objets et vêtements authentiques, rien de mieux que les petits magasins inconnus qu’on trouve au détour d’une rue.

soho-new-york-shopping-mode

L’avantage de New York, c’est qu’on trouve des magasins partout, dans tous les boroughs et dans tous les quartiers.

Pour ce qui est des restaurants, il est quasiment obligatoire de te rendre dans un Shake Shack ou chez Levain Bakery, mais profite aussi d’être à New York pour goûter aux différentes spécialités comme :

  • les bagels,
  • les cheesecakes,
  • les plats exotiques,
  • la soul food ou pourquoi pas te restaurer dans certains food-trucks… Il est possible que tu fasses de délicieux repas pour pas cher.

food-truck-cart-food-new-york-food-porn-vendy-awards-nuts-4-nuts-nyccrazygirl-7

Erreur #7 : Ne pas oser prendre les bus hop-on hop-off en pensant que c’est « trop nul », « trop ringard » ou « trop touristique »

Tu trouves qu’un tour en bus ce n’est pas intéressant, que c’est réservé aux personnes âgées ou que c’est trop ringard ? Détrompe-toi ! Les fameux bus rouges hop-on/hop-off sont ultra pratiques et pas chers.

Toujours accompagné de guides ayant une excellente connaissance de la ville, tu arpenteras les rues les plus incontournables de New York.

car-bus-touristique-new-york

L’avantage de ces bus c’est que tu peux monter et descendre quand tu le souhaites (d’où l’appellation hop-on et hop-off). Et aussi invraisemblable que ça puisse paraître, tu pourras même y rencontrer des vrais New-Yorkais à bord !

Certains bus proposent également des excursions sur un thème (Sex and the City, lieux de tournages de cinéma, spécial hip-hop…).

Quelques liens utiles pour réserver des tickets pour ces bus touristiques :

Ce que tu peux faire avec ces bus touristiques, tu peux désormais le faire en bateau ! Le site Viator propose l’achat de billets pour des excursions en navette avec arrêts multiples, de quoi visiter plein de points sans se fatiguer !

Liens de réservation :

Autres tours guidés :

Erreur #8 : Ne prendre que le taxi

C’est sûr que de jouer au vrai New-Yorkais en hélant un taxi avec classe, c’est jouissif mais au final, le taxi c’est cher, ce n’est forcément pratique et on ne peut pas en trouver à toutes heures et plus difficilement le week-end.

taxi-yellow-cab-new-york

Préfère le métro, qui possède un réseau très dense, avec des trains express donc plus rapides, que tu pourras prendre toute la semaine de séjour grâce aux MetroCards illimitées.

Erreur #9 : Se forcer à visiter certains musées ou monuments parce-que ce sont des incontournables

  • Aller au MoMa alors que tu détestes l’art moderne,
  • monter au sommet de l’Empire State Building alors que tu as le vertige,
  • assister à une messe gospel alors que ce n’est pas ton truc,
  • visiter lIntrepid Museum alors que ça ne t’intéresse franchement pas plus que ça…

Laisse tomber !

Un voyage à New York c’est cher, c’est rare et on y retourne pas tous les jours, alors autant profiter à fond de ce qui te fait vraiment envie, même si ça semble complétement bidon.

Tu veux voir ce minuscule parc insignifiant à l’autre bout de la ville ? Fonce ! Tu as envie de photographier le mémorial du Titanic alors qu’aucun guide touristique n’en parle ? Vas-y… C’est ton voyage, profite-en !

american museum of natural history new york

Évite aussi de faire « le marathon des musées », en cumulant plusieurs visites de musée dans la même journée. Même si tu adores l’art, tu risques l’overdose (sans compter les douleurs aux pieds) !

POINT INFO : pense à bien vérifier les horaires et jours d’ouverture des musées qui t’intéresse. À New-York, malgré l’affluence il est possible qu’un musée n’ouvre que l’après-midi ou soit fermé certains jours. Vérifie avant ton départ évitera les déceptions une fois sur place.

Erreur #10 : la pire erreur : Oublier de laisser des pourboires

pourboire-tip-new-york-1Pour nous, Français, un pourboire est un petit cadeau qu’on fait à un serveur si on a été content de son service. On laisse 1 € ou 2 €, parfois 5 € si vraiment tout a été merveilleux.

À New York, le pourboire n’est pas un luxe, c’est une obligation. Les serveurs attendent le pourboire car c’est ce qui fera la majorité de leur salaire mensuel.

Idem pour les taxis, les portiers et plein d’autres petits métiers.

En général le pourboire est de l’ordre de 20 % de la somme réglée. Plus d’infos sur l’article ici

 Alors, c’est quoi ton score ? Parfait touriste ou quasi assimilé New-Yorkais ?

2 réflexions sur “Les 10 erreurs que font tous les touristes lors de leur premier séjour à New York

  1. Excellent. J’avoue que je continue à commettre l’erreur 7. Je n’arrive pas à me dire que c’est intéressant. J’aime pas le bus que veux tu… 😉. L’erreur 10 est abominable pour moi. C’est pire qu’un manque de respect. Surtout que tout le monde est au courant avant même de partir !

    J'aime

    1. Coucou ! Oui je suis totalement d’accord avec toi pour l’erreur 10. Soit le voyageur qui ne laisse pas de pourboire n’a pas bien préparé son voyage et n’est donc pas au courant, soit c’est un réel manque de savoir vivre… Ce n’est pas pour rien que les Français passent souvent pour des radins à l’étranger !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s