À la rencontre des cireurs de chaussures de New York

À New York il y en a partout : dans les gares, sur un angle de trottoir, devant les parcs… Des dizaines de cireurs de chaussures sont là pour servir les clients, en échange de quelques dollars.

Pour un touriste étranger c’est quelque chose d’assez étonnant à voir.

cireur-de-chaussures-new-york
(Crédit photo par Javan)

Un petit métier utile aux New-Yorkais

Les stands de cireurs ont commencé à apparaître dans les rues des grandes villes Américaines à la fin du 19e siècle, ces métropoles étant en plein développement, tant industriel que commercial.

Le marché croissant de la chaussures permettait d’avoir toujours du travail, et les riches industriels de l’époque souhaitaient voir leurs chaussures toujours impeccables pour pouvoir faire du business (on ne parle pas d’argent avec une personne négligée).

Une pratique choquante pour certains

Même si on trouve ça amusant (et pittoresque) en tant que touriste, on est toujours un peu gêné de voir un homme à genoux aux pieds d’un autre homme, surtout quand il y a souvent cette différence flagrante entre Noir (le cireur) et Blanc (le client).

Tout ça vient de notre éducation et de notre morale typiquement Française, profondément ancrée dans notre subconscient collectif.

Cette pratique de se faire « cirer les pompes » est très courante aux États-Unis, sans que personne n’y voit un mal quelconque. Pour un Américain, il y a deux types de personne :

  1. celle qui se fait cirer les chaussures
  2. celle qui les cire.

Les Nord-Américains ont cette mentalité de persévérance qui les obligent à se battre pour monter toujours plus haut dans la société. Se faire cirer les chaussures est un symbole de réussite, aussi bien que de conduire une grosse voiture ou d’habiter dans un appartement somptueux.

Pour un Américain, tout travail est bon à prendre, même le plus ingrat. Gagner son propre argent est déjà en soi un synonyme de réussite.

Où se faire « cirer les pompes » à New York ?

Si tu veux tenter l’aventure, tu peux trouver ces cireurs de chaussures un peu partout dans New York (il y en a qui ont carrément créé leur petit commerce sédentaire).

On peut les trouver :

  • proche de la gare Grand Central Terminal (voir la vidéo ici),
  • autour de l’Empire State Building,
  • dans la galerie commerciale du Rockefeller Center,
  • dans le Chelsea Market.

On m’a indiqué qu’il y en avait aussi pas mal dans le quartier de Wall Street (logique !).

Surtout, n’hésite pas à laisser un bon pourboire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s