Hamilton Grange : une visite à travers le temps et l’histoire des États-Unis

minigif Tu prépares ton premier séjour à New York ? Télécharge gratuitement ton pack « 1er voyage à New York » : il contient un planning de 8 jours, des informations pratiques, des liens utiles + des plans de la ville. Pour télécharger c’est ici

J’ai visité l’Hamilton Grange pendant un Harlem Tour : j’ai baladé dans Harlem (notamment sur la 125th street) et j’ai assisté à une messe gospel. La visite de l’Hamilton Grange faisait partie de l’excursion.

J’ai adoré découvrir cette bâtisse magnifique et pleine d’histoire !

Dernière demeure d’Alexander Hamilton

L’Hamilton Grange, transformée aujourd’hui en musée, était la maison d’origine d’Alexander Hamilton, bras droit de Georges Washington.

hamilton-grange-harlem-musee-histoire

Orphelin Caribéen, Alexander Hamilton devint à 20 ans l’aide de camp de George Washington, puis rapidement son bras droit.

Il prit pas mal de décisions importantes quand à l’avenir de la ville et du pays, et s’occupa également de la constitution.

C’est lui également qui décida que la capitale des États-Unis serait désormais Washington mais que les différents services des finances resteraient à New York (ce qui est encore le cas aujourd’hui).

Il emménagea dans cette demeure en 1802 avec sa femme et ses 7 enfants et mourut 2 ans plus tard, à la suite d’un duel contre le colonel Aaron Burr.

Plus d’infos sur Alexander Hamilton sur Wikipédia ici

Figée pour toujours

L’Hamilton Grange a été bâtie en 1802 et est aujourd’hui pratiquement inchangée.

hamilton-grange-harlem-musee-histoire-1

Tout est resté à l’identique du début du 19e siècle et tout à l’intérieur de la maison est d’origine : le mobilier, les objets, le plancher en lattes de bois…

La visite permet de se balader dans les différentes pièces de la maison, meublées comme à l’époque.

Au sous-sol il y a une exposition et une vidéo documentaire sur Hamilton.

Ce qui est intéressant dans cette visite est le fait qu’on en apprend plus sur l’histoire des États-Unis et de New York.

J’ai adoré entendre le plancher craquer sous mes pas. L’intérieur ne fait pas nature morte, on a l’impression qu’Alexander Hamilton s’est juste absenté quelques minutes et on s’attend à le voir surgir à tout moment d’une pièce. Tout est conservé en l’état : les rideaux sont tirés, la table est mise, les marmites sont sur la gazinière… On s’y croirait !

Un emplacement idéal

Pour la petite histoire, il faut savoir que la maison a changé deux fois d’emplacement :

  • la première fois en 1889, tirée par des chevaux,
  • la deuxième fois en 2008, à une centaine de mètres plus loin, posée sur un camion.
hamilton-grange-harlem-musee-histoire-4
(Crédit photo jschumacher)

À l’entrée de l’Hamilton Grange, un panneau en métal ancien indique que cette maison est un point d’intérêt important. Plusieurs panneaux ont ainsi été dispersés dans toute la ville, notamment dans le Queens.

INFOS UTILES

414 West 141st Street

Ouvert du mercredi au dimanche, de 9h à 17h.

L’entrée est gratuite (limitée à 15 personnes à la fois)

Des visites guidées sont possibles.

Le site officiel ici

Une petite vidéo (malheureusement un peu trop sombre) que j’avais fait lors de ma visite : ici

4 réflexions sur “Hamilton Grange : une visite à travers le temps et l’histoire des États-Unis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s