Le secret beauté totalement WTF des New-Yorkaises

Cet été j’étais à New York et j’ai constaté un phénomène très bizarre que je n’avais jamais vu ailleurs (du moins pas pour l’instant) : les New-Yorkaises se laissent pousser les poils sous les bras, mais surtout elles se les tressent ou se les colorent !

poils-aisselle-epilation-dyedpits-new-york-mode-3

Quand on voit ça pour la première fois ça choque, puis la deuxième fois ça fait rire, et enfin la troisième fois ça fait réfléchir.

Pourquoi faire ça ? Par mode ? Par jeu ? Par rejet de la société ? Par féminisme extrême ? Je ne sais toujours pas…

Et il ne faut pas croire que ce n’est que les nanas au look déjanté, avec piercings ou dreadlocks qui ont des poils colorés. J’ai aussi vu des filles très chics, voire même assez bourgeoises, arborer leurs atouts velus, dans le métro par exemple, ou en hélant un taxi… Et pas que des jeunes ! Glups…

poils-aisselle-epilation-dyedpits-new-york-mode

Sur le coup c’est assez choquant, surtout pour les filles comme moi qui traquent le moindre poil et qui aimeraient tout simplement que ces affreux machins n’aient jamais étaient inventés. Puis finalement, on n’y fait plus attention…

poils-aisselle-epilation-dyedpits-new-york-mode-1Dans la même lignée, j’ai vu beaucoup de filles en short ou en jupe, avec les jambes velues (des jambes qui n’ont probablement pas vu un rasoir depuis trèèèèès longtemps). Rester nature, c’est bien, mais avoir des jambes aussi poilues que celles de Mister, personnellement ça me fait flipper…

Bien sûr le phénomène a pris de l’ampleur et a envahit les réseaux sociaux. Le nom de code pour faire partie du club est #dyedpits. Instagram a carrément un compte dédié à ça, si si ! (ici)

poils-aisselle-epilation-dyedpits-new-york-mode-2Même les stars s’y mettent, comme c’est le cas de Madonna ou Miley Cyrus. Sur la photo à gauche, c’est l’actrice portuguaise Dalila Carmo.

Voilà voilà… On voit vraiment de tout à New York !

J’ai rangé volontairement cet article dans la rubrique WTF du blog, pour faire un petit buzz autour de ça, mais ce n’est en rien une critique. Tout le monde a le droit de faire et de vivre comme il l’entend, et si se laisser pousser des poils sous les aisselles (et les assumer) ça aide à s’aimer d’avantage, alors tant mieux ! C’est ça aussi la vie à New York ! Tu peux t’habiller et te comporter comme tu veux, personne ne sera choqué.

T’en penses quoi ? Moi perso je n’oserai jamais (comme quoi trop de culture anti-poil ancrée dans le cerveau…). La femme à barbe, la prochaine étape ?

conchita-wurst

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s