Comment réserver un hôtel à New York sans mauvaises surprises ? Mes conseils

Comme je le répète souvent, à New York les hébergements sont chers. Bien entendu, tout dépend du quartier où tu souhaites te loger et du type d’hébergement que tu cherches, mais dans l’ensemble, ça reste assez onéreux, d’où l’intérêt de faire le bon choix ! Voilà donc quelques conseils utiles, issus de mon expérience personnelle, qui pourront peut-être te servir pour réserver l’hébergement qui te convient, au meilleur prix, et sans te faire avoir :

Méfie-toi des prix trop bas

Forcément, quand on a un budget serré, on cherche un hébergement correct, pour pas cher. C’est très difficile à trouver (à New York ou ailleurs), car les meilleurs hôtels sont déjà réservés très longtemps à l’avance. Bien sûr, au fur et à mesure que tu avanceras dans tes dates (ou si tu voyages dans des périodes recherchées (noël, halloween, été…)) tu ne trouveras plus que des hôtels très biens mais très chers, ou au contraire des hôtels miteux pour pas chers. Méfie-toi donc des offres trop alléchantes ! Un hôtel bien situé, en plein Manhattan, pour seulement 100 $ la nuit, c’est étrange, surtout s’il reste encore des chambres libres ! Renseigne-toi bien sur cet établissement, cherche sur internet les avis de voyageurs qui y ont séjourné, regarde sur Google Maps s’il n’y a pas une « gêne » dans le coin (sex shops, boîte de nuit bruyante, foyer pour sans-abris…), où par exemple de la délinquance. Bref, renseigne-toi au maximum avant de réserver, histoire de ne pas être déçu une fois sur place.

Attention à l’éloignement

Evite de booker une chambre dans les hôtels d’aéroport. Ils ne sont pas chers, c’est certain, mais sont plutôt réservés aux personnes en transit entre deux avions. Si tu loges dans ce genre d’hôtel, il te faudra faire chaque jour de longs trajets aller-retour (en métro ou en taxi) pour rejoindre le centre de la ville. Les premiers jours ça peut aller, mais après de longues journées de balade et de marche, il sera difficile de faire plus d’une heure de métro pour rentrer le soir ! (sans compter le bruit incessant des avions qui passent et le manque d’attractions et de restaurants aux alentours).

Hotel TWA à l’aéroport de JFK

Couchsurfing et logement chez l’habitant

Depuis quelques années le logement chez l’habitant est devenu une mode et une vraie manière de voyager. Pratique, pas cher, avec une vraie immersion dans la vie du quartier, c’est clairement un bon plan, mais attention, on ne fait pas n’importe quoi chez n’importe qui !

Tout d’abord, réserve toujours via des plateformes officielles et sécurisées comme airbnb ou Homestay. Lis bien les avis des personnes ayant séjourné à cet endroit, et n’hésite pas à contacter directement le propriétaire de l’hébergement pour en savoir plus.

Evite de louer à un particulier sans passer par une plateforme officielle, surtout si tu es une fille et que tu voyages seule. Nombreux ont été les voyageurs a avoir eu de mauvaises surprises (voir ici, ici ou plus gravement ici).

ATTENTION : louer un logement sur une plateforme officielle ne veut pas dire pas de danger ou pas de problème. Tu auras juste moins de risque en lisant bien les avis sur le site plutôt que de loger chez un inconnu contacté en « privé ».

ATTENTION : suite à de nombreux abus, la ville de New York impose une nouvelle réglementation pour ce genre de location. Pour en savoir plus jette un coup d’oeil à l’article ici.

Gare aux punaises de lit

Ces horribles insectes buveurs de sang peuvent te faire passer un séjour en enfer. Squatteurs de matelas et de sofa, ils attendent la nuit pour te mordre et te faire regretter amèrement ta location.

Malheureusement on ne peut pas faire grand chose contre ça. Toutes les grandes villes du monde en sont infestées, les hôtels minables comme les grands hôtels de luxe. Il faut donc bien te renseigner avant de réserver ton hébergement. Pour ça lis bien les commentaires des voyageurs qui ont séjourné dans l’hôtel que tu convoites et jette un coup d’oeil au site bedbugregistry (il te suffit de taper le nom de ton hôtel et le site te dira s’il y a eu connaissance de cafards ou non). En cas de problème sur place, il n’y a pas d’autre choix que de plier bagage et de changer d’établissement. Tu trouveras toutes les infos utiles sur le sujet dans l’article ici.

N’oublie pas d’ajouter les frais

Sur le site Booking

Si tu réserves ton hébergement à New York sur le site internet même de l’hôtel, tu n’auras pas à te soucier des taxes, souvent clairement indiquées, par contre si comme la plupart des voyageurs tu réserves via des sites comme Booking ou Lastminute.com, méfie-toi des frais à ajouter à la note finale ! Frais de dossier, taxes de séjours, frais d’annulation… Tout ça peut vraiment faire grimper la facture. Cherche bien sur le site et relie bien toutes les clauses avant de t’engager et payer ton séjour.

Compare les prix

Les sites de comparateurs c’est super, je m’en sers tout le temps pour chaque voyage. Booking est d’ailleurs mon site préféré en la matière. Les prix y sont souvent très intéressants et on peut voir du premier coup d’oeil ce qu’on cherche. Par contre il se peut que parfois, avec les commissions, les prix soient plus chers qu’une réservation directe avec l’établissement.

Idéalement, cherche ton hébergement sur un comparateur (Booking, Lastminute.com, Hotels.com ou encore Trip Advisor…), lis les commentaires des voyageurs pour te faire une idée du lieu, vérifie les taxes à ajouter puis ensuite vas comparer les prix pour la même chambre sur le site même de l’hôtel. Souvent c’est plus cher ou équivalent, mais parfois ça peut-être moi cher (ça m’est déjà arrivé ! ). Sans compter que les comparateurs t’indiquent parfois que l’hôtel est complet aux dates que tu veux, mais que sur le site de l’hôtel il reste des chambres disponibles.

Paye la totalité de ton séjour

Des sites comme Booking permettent de réserver un hébergement sans régler immédiatement. Il te faudra payer plus tard, directement sur place. Ce qui paraît être un super bon plan pour alléger ton budget peut-être un souci si l’hôtel n’est pas super honnête. En effet, il arrive parfois que l’hôtel loue ta chambre plus chère (et donc annule ta réservation sans te prévenir) ou ne réserve ta chambre que jusqu’à une certaine heure le jour de ton arrivée. Si tu te pointes plus tard, il se peut que ta chambre ne soit plus disponible (et je sais de quoi je parle !). Pour éviter ces désagrément il faut donc :

  • soit demander une confirmation de réservation à l’hôtel quelques semaines avant de partir (voir chapitre plus bas),
  • soit régler ta réservation en totalité le jour de ta commande. L’hôtel sera obligé te bloquer ta réservation définitivement.
(crédit photo David Palmieri)

Choisis le bon transfert

Une fois à l’aéroport, il faudra te rendre à ton hôte par tes propres moyens. Pour ça tu as le métro, le taxi ou la navette (shuttle). La navette est un super plan car ce n’est pas cher, tu peux facilement transporter tes bagages, tu peux voyager en famille et comme la réservation se fait en ligne avant ton départ, tu n’as rien à régler sur place, la navette t’attends déjà à l’aéroport ! Par contre attention quand tu réserves : les shuttles ne desservent que Manhattan. Tous les hébergements situés dans les autres boroughs ne sont pas desservis !

Par exemple lors de mon dernier voyage j’avais réservé un hôtel dans Brooklyn, dans le quartier de Gowanus. J’avais atterri à Newark. J’ai donc commandé une navette de Newark jusqu’à Manhattan. J’ai choisis une adresse de dépôt à un angle de rue, au plus près du Brooklyn Bridge, puis j’ai fini en taxi jusqu’à mon hôtel. Nickel et rapide ! (Tu trouveras le résumé de mon expérience ici).

  • Pour tout savoir sur les différents transferts à New York c’est dans l’article ici
  • Pour tout savoir sur les navettes c’est ici
  • Pour réserver une navette c’est ici

Demande une confirmation de réservation

N’importe où que j’aille je demande toujours une confirmation de réservation à l’hôtel où je descends, et ça toujours quelques semaines en avance. Ca me permet de savoir si tout est en ordre et bien réservé et en cas de pépin, ça me laisse le temps de vite chercher un autre hébergement. Je fais ça systématiquement (quitte à passer pour une grosse relou auprès de l’hôtelier) mais après avoir vécu une mauvaise expérience à Aix-en-Provence (avec une chambre réservée via Booking mais non validée par l’hôtel une fois sur place), je me suis jurée de ne plus jamais me faire avoir. Je contacte l’hôtel par téléphone si c’est en France, par mail si c’est à l’étranger.

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Lili dit :

    Bonjour, article intéressant mais il faudrait le réactualiser. En effet, vous citez des plateformes type airBNB mais sur ce site beaucoup de logements sont illégaux! Il faut savoir qu’à NY on ne peux plus louer un logement complet! seules les chambres chez l’habitant sont tolérées. La location de logement devient donc de plus en plus contraignante et n’est absolument pas à conseiller au vue du nombre d’annulation.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.