L’histoire de Central Park

Un parc entièrement modelé par l’homme

construction de central park.jpg

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, Central Park n’est pas un lieu naturel. Il a été créé au 19e siècle sur un terrain dépourvu d’arbres et situé, à l’époque, à l’extérieur de la ville. Les architectes se sont inspirés de parcs Européens, comme celui du Bois de Boulogne, pour élaborer les allées et les décorations : prairie, sous-bois, rochers, cascades, statues, parterres de fleurs, monuments, ponts..

On y trouve aussi de nombreuses infrastructures et des lieux inédits comme :

  • des terrains de basketball,
  • des terrains de volley,
  • des courts de tennis
  • des aires de jeux pour enfants
  • 7 plans d’eau (dont 3 ouverts à la pêche),
  • 2 patinoires,
  • 1 piscine
  • 2 greens pour les amateurs de croquet

sans compter les nombreux snacks et restaurants…

Le parc est surtout aimé des touristes pour ses nombreux écureuils, pas farouches du tout.

écureuil park

Déchéance et reconversion

Malheureusement, par manque de trésorerie, la ville laissa pendant un moment le parc à l’abandon. Dans les années 70/80, le parc était aux mains des gangs et des dealers, avec des drogués en pagaille, les éclairages et les bancs défoncés, des graffitis de partout…

central park steven mcdonald
Ce panneau, situé sur une rue traversant Central Park, rend hommage à Steven McDonald, un policier mort en service à 31 ans, tué par un adolescent.

Heureusement, quelques groupes d’écologistes reprirent les choses en main et nettoyèrent le parc consciencieusement. Grâce à eux, en 1990, la ville reprit les rênes et transforma le parc comme on le connaît aujourd’hui : un parc agréable, bien entretenu et sûr (quasiment plus de délits, à part quelques vols de sac à main).

Aujourd’hui, le parc brasse de nombreux promeneurs : des touristes, des New-Yorkais, des loups de Wall Street, des ados et même des stars ou des sportifs venus faire leur jogging (Liam Neeson, Tom Hanks…).

Literaty Walk (crédit photo streeteasy)

POINT INFO : Comme bon nombre de New-Yorkais, Ken est un amoureux du parc. Il a même passé plus de 2 ans à recenser et à photographier les 20000 arbres du site. Le tout tient sur un plan géant de 1 mètre de long, recto-verso (vendu à la boutique du parc) mais également sous forme d’appli sous le nom « Central Park Entire ».

Des choses à voir et à faire

Central Park permet aux visiteurs d’apprécier aussi bien ses arbres et ses grandes pelouses, que des statues, des mémoriaux et des endroits historiques (comme le Vanderbilt Gate, le Bow Bridge, la sculpture Titled Head, le mémorial en hommage à John Lennon…).

Aussi chaque année de nombreux événements sont organisés dans le parc, comme le festival de théâtre en plein air Shakespeare in the Park ou des concerts, voire même des tournages de films.

theatre-shakespeare-in-the-park-festival-new-york-central-park-1
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.