J’ai testé les cours d’anglais à New York avec Kaplan

Article sponsorisé (la semaine de cours m’a été offerte). J’écris malgré tout cet article en toute honnêteté et objectivité.

La semaine dernière j’ai eu la chance de tester une semaine de cours à New York avec l’organisme Kaplan International. Kaplan permet à des gens de tous horizons et de tous âges de partir étudier les langues dans le monde entier : Etats-Unis, Canada, Australie, Angleterre, Irlande, etc…

Bien entendu quand on pense « étudier les langues à l’étranger » on pense immédiatement aux ados qui partent pendant les vacances d’été, ou aux jeunes fraîchement diplômés, voire même aux filles au pair. Pas du tout ! Kaplan accueille les étudiants à partir de 16 ans et sans limite d’âge. La preuve, j’en ai 35 ! D’ailleurs l’école de New York fait partie des 4 écoles qui accueillent des étudiants de plus de 30 ans (avec les écoles de Toronto, Londres et Liverpool). Plus d’infos ici.

Tu prépares ton premier séjour à New York ? Télécharge gratuitement ton pack « 1er voyage à New York » : il contient un planning de 8 jours, des informations pratiques, des liens utiles + des plans de la ville. Pour télécharger c’est >> ici <<

Je suis heureuse d’avoir pu participer à cette expérience car ça faisait des années que j’épluchais les brochures des différents organismes de langues à la recherche de plans pour partir peaufiner mon anglais à l’étranger (de préférence aux States ou en Angleterre), mais j’avoue que j’avais plusieurs freins :

  • d’abord le budget : 700 € ou 800 € la semaine, ce n’est clairement pas donné à tout le monde !
  • ensuite le temps (ou plutôt le manque de temps) : quand tu travailles, tu n’as pas le temps de quitter ton job quelques semaines pour partir étudier à l’étranger. Et dans mon cas je suis aussi maman de 2 petites jumelles de 15 mois très mignonnes mais vraiment très chronophages !
  • la honte : et oui, il faut bien le dire, mais retourner à l’école à 35 ans, ce n’est pas vraiment glorieux.
  • la peur : on a beau le vouloir, quand le moment où il faut s’y mettre arrive pour de bon ça fait peur.

Passer tous ces obstacles, j’ai décidé de quitter ma zone de confort et de me lancer. Kaplan m’ayant proposé une semaine de cours « classiques » (tu peux choisir la durée de ton séjour et l’intensité de tes cours parmi plusieurs programmes adaptés selon tes besoins) j’ai foncé tester le tout nouveau campus de l’organisme, celui situé sur Central Park. Juste la classe quoi !

Kaplan Central Park

Le campus Kaplan à Central Park est juste dingue ! Fraîchement ouvert, il est super bien situé (à deux pas de Columbus Circle, d’un Whole Foods Market, du loueur de vélo Unlimited Biking et du métro) et permet de se rendre à Central Park en seulement 2 minutes à pied. Et le cadre est top !

Propre, lumineux, avec toute la technologie à disposition, sans parler des profs sympas, c’est une expérience incroyable et inoubliable, une vraie aventure humaine bien au-delà des simples cours de langue !

Côté logement, il est possible de loger soit avec d’autres étudiants dans les logements prévus par Kaplan (comme au célèbre hôtel New Yorker par exemple), soit chez l’habitant (un truc qui m’aurait bien plu si j’étais restée plus longtemps), pas mal pour tisser encore plus de liens et être en totale immersion !

Pour ma part, étant « extérieure » au programme j’ai réservé une chambre au Jane Hotel, dans le quartier de West Village (à mes frais). Un super hôtel pour un voyage solo. Je t’en parlerai plus en détail très rapidement.

Points positifs et négatifs

J’ai vraiment aimé mon expérience avec Kaplan. Je ne suis bien évidemment pas devenue bilingue en 15 leçons, mais si c’était à refaire je le referai avec plaisir, pour un séjour plus long cette fois (il est possible de suivre un programme allant d’une semaine à un an, avec pour les étudiants la possibilité de continuer sur une université à l’étranger). J’ai surtout beaucoup aimé le fait que les étudiants viennent de partout, et du coup dans ma classe je me suis retrouvée avec des Chinois, des Sud-Coréens, un Italien, une Colombienne, un Africain et une Russe… Un beau melting-pot qui permet de se faire des amis partout dans le monde et de découvrir de nouvelles cultures. Et tu peux renforcer encore ces liens internationaux en t’inscrivant à des activités avec des étudiants de ta classe, histoire de continuer à parler anglais même en dehors des cours (spectacle de Broadway, sortie au musée, patinoire dans Bryant Park, Escape game, etc…).

(crédit photo maximusupinnyc)

Le seul point négatif que je peux soulever, c’est le fait que les cours ne soient donnés que par demi-journée. Ils sont donnés soit le matin, soit l’après-midi, et ça pour toute la semaine. C’est dommage car s’il était possible de panacher un coup du matin, un coup de l’après-midi, ça permettrait de libérer du temps pour visiter New York à toute heure du jour, surtout l’hiver où la nuit tombe très tôt.

CONSEIL PERSONNEL : pour améliorer encore plus vite ton niveau d’anglais je te conseille de ne parler qu’anglais pendant ton voyage : dans ta classe bien sûr, mais également dans le rue, au restaurant, pendant tes sorties… Tu progressera beaucoup plus vite. Si tu as la chance de partir seul comme je l’ai fait, c’est l’idéal car tu t’exprimeras en anglais et tu seras forcé de t’extérioriser beaucoup plus, et ça c’est idéal pour un voyage linguistique !

Comment s’inscrire ?

Comme je le disais plus haut, il y a des cours pour tous les niveaux et toutes les durées. Tu peux partir une semaine comme six mois (d’ailleurs au plus tu pars longtemps au plus le prix est attractif).

Pour t’inscrire il suffit de te rendre sur le site de Kaplan ici, puis de demander un devis ou de remplir le formulaire de contact ici. Un conseiller te rappellera rapidement et te donnera tous les détails nécessaires à ton inscription. Il y a par contre quelques conditions à respecter :

  • avoir au minimum 16 ans,
  • avoir ton passeport ou ton visa étudiant à jour,
  • avoir contracté une assurance voyage (tu peux la prendre avec Kaplan ou la prendre personnellement, ce qui a été mon cas),
  • avoir payé l’intégralité de ton séjour un mois minimum avant ton départ.

Mon avis

Il faut bien avouer qu’une semaine de cours de langue c’est court, très court, TROP court ! Surtout que pour ce voyage je partais en solo, et à côté des 4 heures de cours d’anglais quotidiennes je me baladais aussi pas mal à travers la ville avec pour objectif d’enrichir le blog. Je suis avant tout partie pour découvrir de nouveaux lieux et tester de nouvelles adresses, et c’est chose faite ! Au fil des semaines qui arrivent je posterai plein d’articles concernant les lieux où je me suis rendue, et les endroits que j’ai testé et apprécié. Stay tuned !

Chinatown

Pour résumer je dirais que Kaplan est vraiment un super organisme. Rien à redire, que ce soit au niveau de l’organisation du projet (en amont et pendant le séjour), de la gentillesse des interlocuteurs ou de la qualité des cours (les profs sont compétents, patients et vraiment à l’écoute de chaque élève). En plus tu as droit à un petit diplôme à la fin de ton séjour, super pour ton CV (et ton estime ! ). Donc n’hésite plus, fonce !! Tente une semaine, tu ne risques rien, et tu reviendras avec qu’une seule envie : y retourner !

Un grand merci à Kaplan pour m’avoir offert cette semaine de cours à New York, et encore merci à Valentine pour avoir suivi mon dossier et essayé de faire au mieux selon mes souhaits ; à Casey pour ses cours passionnants et très instructifs (« astonishingly interesting » ! ) ; à Mr Koutsovitis directeur de Kaplan Central Park très sympathique et surtout merci à tous les élèves de ma classe (Simone, Patrick, Michelle, Alessandro, Polina, Fumi, etc…) qui ont su m’accueillir de manière très « friendly ».

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. VH dit :

    « la honte : et oui, il faut bien le dire, mais retourner à l’école à 35 ans, ce n’est pas vraiment glorieux »
    Très beau préjugé ! J’ai repris mes études à cet âge pour faire un Master et c’est la première fois que j’entends qu’il faut en avoir honte, c’est même l’inverse qu’on me dit tout le temps !
    Je te lis depuis des années mais là terminé, les gens qui ne sont pas ouverts d’esprit ne sont pas si intéressants qu’ils veulent le faire croire !

    J'aime

    1. Aurélie dit :

      Waow quelle agressivité ! Sur ce blog je donne mes opinions personnelles et je parle en mon nom propre. Après, les lecteurs sont d’accords ou non. Pour ce qui est de « l’ouverture d’esprit » je ne sais pas sur quel article j’ai sous-entendu que c’était l’un de mes traits de caractère (je n’ai pas cette prétention ! ) mais j’avoue que de ce côté-là les Français sont très très très en dessous (des Américains ou des Anglais par exemple). En France pas de débat possible ou de désaccord : c’est tout de suite la critique agressive, point barre.
      Dans cet article je disais donc que pour moi (et pour beaucoup de mes lecteurs vu le nombre de messages que je reçois à ce sujet) reprendre les études tardivement est un synonyme d’échec, de quelque-chose qu’on n’a pas réussi à faire pendant nos études classiques. Tant mieux pour toi si tu as pu passer ton master sans stress, mais certains ont du mal à se remettre aux études, voire même à être à l’aise dans une classe remplie de jeunes étudiants. C’est compréhensible !
      Bref, pour conclure, je voulais bien reconfirmer que ce blog est avant tout un lieu d’infos ouvert à tous, ou j’expose mes opinions et où il est tout à fait possible de débattre, alors un lecteur de plus ou de moins ne fera pas vraiment la différence… Bye !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.