Les SDF de New York : comment les aider ?

le

Nombreux, très nombreux, TROP nombreux…. Au fur et à mesure de mes séjours dans ma ville adorée je me rends compte qu’il y a malheureusement de plus en plus de SDF dans les rues. Certains sont vraiment dans un état critique, et je trouve tellement triste que dans une ville comme New York –une ville pleine d’argent et de touristes– qu’il n’existe pas de solution pour ne plus voir ça.

Avec l’hiver qui arrive et les températures polaires qui l’accompagnent, beaucoup de SDF traînent dans le métro ou trouvent refuge dans les sas des banques. Ils dorment à même le sol, en pleine rue ou sur des grilles de métro pour se réchauffer un peu…

« Rien de nouveau » tu me diras, des SDF il y en a partout, et même dans nos grandes villes ce n’est pas ce qui manque… mais je me dis qu’en tant que touriste qui profite de « leur » ville, il est possible de faire juste un petit geste pour leur rendre la vie moins difficile l’espace d’un instant.

Je ne veux pas polémiquer sur le sujet -je ne suis pas ici pour ça- et je ne viens pas subitement « d’ouvrir » les yeux sur la situation, c’est juste que pour la première fois de ma vie de « fan de New York » je reviens d’un séjour en novembre, et j’ai trouvé que les températures étaient déjà bien froides. J’ai surtout constaté qu’il y avait des clochards de plus en plus jeunes, des très vieux, voire même des familles entières dans la rue…

Voilà quelques petits trucs qui peuvent aider les SDF le temps d’un instant, d’une heure, d’une journée…

Les consignes

A New York les canettes et les bouteilles en verre sont consignées, ce qui signifie que si tu les ramènes au point de collecte tu récupéreras la somme correspondante inscrite sur la bouteille (quelques centimes de dollars). Beaucoup de SDF en ont fait une vraie activité histoire de grappiller quelques dollars par jour. Nous en tant que touriste nous achetons, nous buvons puis nous jetons dans une poubelle. Ne fais plus ça ! Une fois ta boisson terminée, pense à laisser ta bouteille vide ou ta canette vide sur le rebord de la poubelle, ou sur le rebord d’un muret. Un SDF qui passe par là pourra alors la récupérer et la recycler.

Les vêtements

Bien entendu les SDF seront ravis de récupérer tes vêtements et chaussures. Sans te « déposséder » de tes biens, sache que si tu veux laisser quelques vêtements tu peux soit les donner directement au clochard de la main à la main, soit les mettre dans un sac sur le rebord d’une poubelle ou posé sur un muret. Une personne passant par là pourra ainsi récupérer le sac et y trouver son bonheur.

Par exemple, lors de mon dernier séjour à New York je suis partie seule. Pour pouvoir n’importer qu’un bagage cabine et ainsi éviter les frais, j’ai emmené avec moi un seul sac à dos que j’ai rempli de fringues dont je voulais me débarrasser en France dans les bornes prévues à cet effet (parce-que passées de mode, trop petites ou au contraire trop grandes…). Je me suis dit que non, valait mieux les emmener avec moi pour pouvoir les laisser sur place. Du coup, une fois portées, au lieu de les jeter à l’hôte, je les ai laissé dans le quartier de Meatpacking District, près d’un lieu où j’avais croisé quelques SDF à plusieurs reprises. Au final j’ai laissé des jeans, des pulls, un poncho, une écharpe, et même mon gel douche, mon dentifrice et un paquet de serviettes hygiéniques ! J’ai fait d’une pierre deux coups : j’ai fait de la place dans mon bagage pour rapporter des souvenirs et j’ai été utile à quelqu’un (du moins je l’espère).

Il arrive parfois de voir, au détour d’une rue ou dans le métro, des gens donner leurs manteaux, chaussures, pulls ou tee-shirts en direct à des SDF. Heureusement que la générosité existe encore !

Les dollars

Logiquement, comme chez nous, donner quelques dollars à un clochard fait toujours plaisir. Sinon, si à la fin de ton séjour il te reste quelques dollars en poche (que ce soit en billets ou même en petite monnaie), n’hésite pas à les laisser à un SDF avant de partir prendre ton avion. Clairement tu n’en feras plus rien, et tu ne retourneras pas au bureau de change pour te faire échanger 5 $ en €…

(crédit photo wthhinley)

La nourriture

A New York on mange tout le temps, et beaucoup trop ! Les portions servies sont ultra généreuses et il nous arrive bien trop souvent de jeter le surplus. Pense que dans les restaurants et la plupart des snacks il est possible d’avoir un doggy bag (un sac pour emporter tes restes). N’hésite pas à laisser ce doggy bag au premier SDF venu, il sera ravi de manger une bonne part de pizza d’un bon restaurant !

Bien entendu, acheter un burrito bien chaud ou une bouteille d’eau en plein été à un clochard sera encore plus bienvenu !


Voilà, n’hésite pas si tu as d’autres idées ou si tu as des combines sympas à partager pour les prochains voyageurs qui eux aussi, voudraient aider à leur tour.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.