Découvre le Barber Shop Museum

Ce micro musée de l’Upper West Side n’en ai pas vraiment un, c’est également un vrai barber shop.

Je suis tombée dessus par hasard en redescendant Columbus avenue, et je n’ai pas hésité à pousser la porte tant la devanture m’a attiré.

Dans le musée (vide lors de ma visite) j’ai pu rencontrer le propriétaire des lieux, Arthur Reamir, petit-fils de barbier. Ce salon était en fait le salon de son grand-père, puis de son père, puis le sien. Il a récupéré tous les objets qui servaient à ses parents puis les a exposé. Résultat, un joli salon de barbier à l’ancienne super kitsch, mêlant objets décoratifs typiques vintages et accessoires d’époque (sièges en cuir, pots de gomina, ciseaux, blaireaux…). On y retrouve même des objets assez étranges comme des pinces ou des scalpels. Ayant vu mon étonnement concernant ces objets peu utilisés en coiffure et rasage traditionnel, Arthur m’a expliqué qu’à l’époque les barbiers faisaient aussi office… de dentistes ! Gloups… Et en remontant encore plus loin ils étaient aussi médecins ou plutôt chirurgiens à leurs heures perdues. C’est d’ailleurs pour cette raison que les fameux rouleaux tricolores qui ornent les devantures des barbiers sont bleus, blancs et rouges :

  • bleu : pour les veines
  • rouge : pour le sang
  • blanc : pour les bandages

Donc en plus d’être un musée « visuel » c’est un musée vraiment instructif.

Comme je le disais plus haut, il est possible de venir ici se faire coiffer ou entretenir sa barbe de hipster (sur rendez-vous) mais on peut également acheter des produits 100 % naturels et exclusifs.

BONNE NOUVELLE : Arthur m’a gentiment offert un lots de ses produits de rasage. Tu peux tenter de gagner ce lot en participant au calendrier de l’avent, qui démarrera dès le 1er décembre. Stay tuned !!

C’est un musée très intéressant, vintage comme je les aime, et surtout gratuit ! De quoi se faire plaisir en découvrant quelque chose d’original et sympa, le tout en moins de 10 minutes. En sortant, une petite boîte à tips permet de laisser ce qu’on veut (personnellement j’ai laissé 5 $ car j’ai vraiment apprécié la découverte des lieux et la gentillesse du propriétaire). Et si tu hésite encore à venir jusque-là, sache que la fameuse boutique Levain Bakery se situe à seulement un bloc !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.