10 choses totalement insolites à voir à New York (partie 2)

Aujourd’hui je te propose 10 nouvelles idées insolites pour découvrir New York hors des sentiers battus.

Le phare

Tout au nord de Manhattan, sur l’Hudson River, un petit phare rouge de 12 mètres de haut se cache sous le George Washington Bridge. C’est le dernier phare de Manhattan. Il semble minuscule comparé à son gigantesque voisin de fer qu’est le pont.

phare manhattan new york.jpg

Aujourd’hui reconverti en lieu de visite pour touristes et curieux, ce phare servait à l’époque à avertir les bateaux qui s’approchaient trop près de la côte, sur la pointe de Jeffrey’s Hook (avant sa construction, la ville signalait déjà la présence de ce morceau de terre dangereux avec des lanterne). Le phare, plus « moderne » avec sa puissante lumière et sa corne de brume a aidé bon nombre de bateaux qui passaient par là à l’époque.

En 1951, la ville voulu le démanteler pour cause d’inutilité mais devant l’insistance des New-Yorkais, elle acheta définitivement l’édifice et l’ouvrit au public.

Le site du phare ici

Tu prépares ton premier séjour à New York ? Télécharge gratuitement ton pack « 1er voyage à New York » : il contient un planning de 8 jours, des informations pratiques, des liens utiles + des plans de la ville. Pour télécharger c’est >> ici <<

La mini piste d’atterrissage

Au dessus des rues de Manhattan se trouve une toute petite piste d’atterrissage et son avion de chasse. Tous deux datent de la première guerre mondiale. La piste est impraticable, car beaucoup trop courte (elle ne mesure que 50 m de long). Elle a été faite uniquement pour le plaisir des habitants des gratte-ciel voisins. La nuit, il est possible de la voir illuminée. 

Le bâtiment en lui-même est un vieux magasin de bonbons, vide depuis la dernière décennie. La banque Goldman Sachs l’a racheté juste avant la crise, et n’a jamais réutilisé l’espace.

77 Water street

Private Passage

private passage clinton cove new york

Au bord de l’Hudson River, un peu à l’écart des regards, abandonnée sur un quai… tu trouveras une bouteille échouée. Une immense bouteille échouée. Aussi surprenant que ça puisse paraître, cette bouteille à la mer est une oeuvre d’art. Cette bouteille de vin géante, qui mesure 9 mètres de long et 2.5 mètres de large renferme une cabine de bateau, toute équipée et typique, avec son mobilier métallique. Tu peux même jeter un coup d’oeil à travers les hublots.

Pier 96

Pastis et pétanque

dylan rocher champion pétanque

À New York vivent pas mal de Français et notamment bon nombre de Marseillais. Ils ont ouverts des bistrots, des magasins et s’autorisent aussi quelques parties de pétanque en plein Manhattan, sous le regard amusé des autochtones. Maintenant, les New-Yorkais ont adopté ce « sport » et la pétanque a ses fans et ses clubs (comme La Boule New-Yorkaise ou le New York Pétanque Club). Ces clubs, créés et tenus par de vrais passionnés, font régulièrement des concours et autres démos, chose qui plaît beaucoup aux New-Yorkais. L’année dernière, le champion du monde de pétanque Dylan Rocher, avait même fait le déplacement pour trois jours de promotion de ce sport français.

pétanque bastille day new york

Chaque année La Boule New-Yorkaise organise un petit événement : pendant une journée, la 74th street est bouchée à la circulation et entièrement recouverte de sable. Des cours gratuits y sont proposés, et les joueurs les plus aguerris des alentours viennent participer à quelques tournois amicaux. Un mini marché aux produits du sud de la France et aux couleurs provençales vient égayer le tout. À chaque édition, de plus en plus de curieux viennent voir ces drôles de français jouer à la pétanque et finissent par adhérer au club. D’ailleurs, seul 30% des adhérents du club sont français, les autres sont des New-Yorkais tombés amoureux de ce sport. Des concours gratuits et des démonstrations sont également proposés chaque année lors du Bastille Day (14 juillet).

Glass Waterfall Tunnel

New York a plein de petits secrets et de petites choses à cacher. De partout on peut tomber sur une oeuvre d’art ou quelque chose à laquelle on ne s’attendait pas et c’est le cas du Glass Waterfall Tunnel. Situé sur la partie ouest de l’édifice McGraw-Hill, ce tunnel unique relie les 48th et 49th streets vers la 6th avenue (la fameuse Avenue of Americas). Pour rejoindre la 6th, les promeneurs doivent traverser un tunnel transparent sous une cascade d’eau ruisselante le long d’un mur.

142 W, 49th street (le Glass Waterfall Tunnel se situe exactement dans un petit jardin, le McGraw-Hill Park)

Tu prépares ton premier séjour à New York ? Télécharge gratuitement ton pack « 1er voyage à New York » : il contient un planning de 8 jours, des informations pratiques, des liens utiles + des plans de la ville. Pour télécharger c’est >> ici <<

Mémorial de l’holocauste

Ce « monument » en mémoire de la libération des camps de concentration représente un plan, ou plutôt une vue aérienne du camp de Auschwitz, avec ses baraquements, ses postes de garde, ses fours crématoires et ses allées. Tout en marbre, la photo-sculpture a un relief saisissant. L’artiste, Harriet Feigenbaum, a choisit soigneusement son marbre afin qu’il s’adapte parfaitement au mur de la cour d’appel de New York.

Quand on s’approche de plus près, on se rend compte que le mémorial mesure plus de 10 m de haut et est entouré de flammes. On peut également y lire les inscriptions : « Indifference to injustice is the gate to hell« . Il a été inauguré en 1990.

holocaust memoriala Harriet Feigenbaum new york
À voir pour se souvenir des 11 millions de morts et ne jamais oublier.

Paley Park, le parc de poche

Paley Park est ce que les New-Yorkais appellent un « pocket park », soit un parc de poche. Conçu par le cabinet d’architecte-paysagistes Sion & Breen, il a ouvert le 23 mai 1967. Il mesure un peu moins de 400 m² et propose aux visiteurs des arbres, des chaises et surtout une chute d’eau de 6 m de hauteur, assez bruyante pour couvrir les bruits de la ville qui ne dort jamais.

Le parc est entouré par des murs couverts de lierre sur ses trois côtés. Il est ouvert face à la rue, avec une porte d’ornement bordée d’ acacias. Ça ajoute un côté serein et magique à ce petit parc zen totalement méconnu des touristes.

3 E, 53rd Street

La maison explosée

Sur la 11th street, dans le quartier de Greewich Village, toutes les maisons se ressemblent. En briquettes rouges et fenêtres carrées, elles se succèdent sur plusieurs numéros de manière monotone, sauf au n° 18, où la maison est formée d’un drôle de bloc à angle droit. Cette particularité attire l’oeil, bien que beaucoup ne connaissent pas la tragique histoire des lieux…

Tout se passe en 1970. Le propriétaire de la maison s’absente quelques jours et laisse sa fille seule. Cette dernière, membre du groupuscule Weather Underground (qui oeuvre contre la guerre au Vietnam), utilise le sous-sol de l’habitation, avec quelques amis, pour fabriquer des bombes. Malheureusement, un des engins explose et la moitié de la maison part en fumée. Le souffle pulvérise même une bonne partie de l’équipe d’apprentis terroristes (4 membres sur les 5). Seule la fille du propriétaire s’en sort vivante…

Cette suite de maisons étant historique, il a fallu reconstruire sans démolir. L’architecte Hugh Hardy fit les plans et voilà le résultat aujourd’hui, une drôle de maison anguleuse dans une avenue plate. Pour la petite anecdote : le voisin d’à côté, au moment des faits, n’était autre que l’acteur Dustin Hoffman.

Le tunnel secret

Ces trois maisons de style fédéral (façades lisses et symétrie classique) ont été répertoriées comme étant les derniers vestiges de quartiers entiers de maisons identiques du 19e siècle. 

tunnel-secret-brooklyn-heights-new-york
(crédit photo Rory Gunderson)

Construites en utilisant des briques posées à la méthode Flamande, ces maisons ont gardé leur charme d’antan (les toits et les lucarnes sont encore d’origine). La particularité de ce trio ? Un tunnel souterrain mène du n° 159 au n° 151, où se trouvait autrefois une écurie, juste après la guerre civile. Ce tunnel est éclairé par un puits de lumière, qu’on peut encore voir dans la chaussée, près de la porte d’entrée, au n° 157. Le tunnel servait aussi à cacher des esclaves fugitifs, cherchant à passer au Nord, pour rejoindre le Canada.

155-57-59 Willow Street

Sur les pas de Marilyn Monroe

Ce trottoir a une particularité : il possède une longue grille d’aération qui laisse échapper l’air du métro passant en dessous…

marilyn monroe égoût new york
(crédit photo fantrippers)
Sept_Ans_de_reflexion.png

Jusqu’ici rien de particulier. Pas une plaque commémorative, pas un panneau signalétique… rien. Juste un trottoir et une grille comme on en voit partout dans les rues de Manhattan… Pourtant, ce trottoir et cette grille d’aération font partie de la légende d’Hollywood. Dans le film Sept ans de réflexion, une scène affriolante a fait la renommée de Marilyn Monroe. Dans cette scène, la belle actrice et son partenaire, Tom Ewell, sortent d’une séance de cinéma et marchent sur la grille d’aération. Un métro passe en dessous et hop, la robe blanche de Marilyn se soulève, laissant voir ses jambes. Depuis, cette image se vend partout dans le monde, sur des posters, sur des mugs, en porte-clés…  On en trouve dans toutes les boutiques de souvenirs de New York. Avec la Statue de la Liberté, King Kong et l’image de la Pomme, Marilyn Monroe et sa jupe sont devenues une image incontournable de la ville. Pour la petite anecdote : on dit que c’est à cause de cette scène mythique (très « sexy » pour l’époque) que le mariage de Joe Di Maggio et de Marilyn a prit fin, le joueur de base-ball étant en colère contre sa femme qui exposait ainsi ses jambes aux yeux de tous… Rumeur ou réalité, personne ne le saura jamais.

600 Lexington avenue


Encore plus de choses insolites à voir dans l’article ici

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Sonia Buoro dit :

    Que de bonnes idées à voir ! Lors de mon séjour, je n’ai pas réussi à trouver Paley Park… lol Peut-être la prochaine fois ^^

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.