Vol vers New York : tout savoir sur les vols directs, les escales et le stopover

Le vol vers New York fait partie intégrante de la préparation du voyage. Il demande de la recherche, du temps et un budget certain (comparaison entre les différentes compagnies aériennes, recherche des meilleurs prix, quel aéroport de destination…). Mais avant de se lancer dans la recherche active et la réservation finale, il faut se poser la question suivante : « de quel type de vol ai-je besoin et quelles concessions suis-je prêt à faire pour trouver LE vol parfait ? « .

Pour se rendre à New York il existe plusieurs compagnies aériennes distinctes (voir l’article sur le sujet ici) qui proposent chacune des options et conditions très différentes. Certaines ne proposent que des vols directs (bien souvent en partance de Paris), d’autres des vols directs ou avec escales, et d’autres encore, comme Icelandair, des vols avec de longues escales (de quelques heures à quelques jours). C’est ce qu’on appelle le « stopover ».

Tu prépares ton premier séjour à New York ? Télécharge gratuitement ton pack « 1er voyage à New York » : il contient un planning de 8 jours, des informations pratiques, des liens utiles + des plans de la ville. Pour télécharger c’est >> ici <<

Vol sans escale

Le vol sans escale est bien évidemment la meilleure des solutions. Direct, sans changement long ou ennuyeux, il permet de se rendre au plus vite à destination.

La compagnie Air France propose la plupart du temps ce type de vol (testé et approuvé ! Mon avis dans l’article ici).

Avantages du vol sans escale

  • c’est le vol le plus rapide
  • il y a moins de chance de perte ou de retard de bagage
  • si tu es bien placé dans la cabine tu seras assuré de garder ta place

Inconvénients du vol sans escale

  • ce genre de vol est souvent plus cher que les vols avec escale
  • si tu es mal placé dans la cabine tu seras malheureusement obligé de subir pendant toute la durée du trajet

Vol avec escale

On appelle « escale » le fait de devoir changer d’avion en cours de trajet. Il n’est pas rare que les vols long courrier comportent une escale, voire deux… Il peut y avoir plusieurs explications à ça : en général ça permet soit de changer de compagnie aérienne, soit de faire le plein de l’appareil, soit de récupérer de nouveaux voyageurs, etc… En pratique, un vol avec escale se passe de cette manière :

  • les voyageurs partent d’un aéroport donné sur un premier avion,
  • en cours de route, l’avion atterri dans un autre aéroport,
  • de là, les voyageurs devront monter dans un second avion qui les emmènera à destination.

A savoir

Normalement, en tant que voyageur, toute cette procédure se fait automatiquement (tes papiers sont déjà enregistrés, les bagages déjà transférés…) notamment dans les cas où tu voles sur la même compagnie ou si tu voles sur une compagnie partenaire (réservation unique). Mais attention ! Il peut y avoir des cas particuliers et des choses à savoir. C’est à prendre en considération avant de choisir ce type de vol :

  • il est parfois obligatoire de récupérer tes bagages entre 2 avions et de les faire ré-enregistrer sur le nouveau vol. C’est notamment le cas quand tu ne voles pas sur la même compagnie aérienne. Cette procédure peut être longue selon l’aéroport, prévois donc plusieurs heures entre deux escales pour avoir le temps et ne pas louper ton prochain vol.
  • Il faudra également récupérer tes bagages + prévoir de te rendre dans un autre aéroport pour prendre ton second vol, et là aussi il faudra prévoir assez de temps (comme par exemple dans le cas où tu atterris à Orly et que tu repars ensuite de Charles de Gaulle).
  • Idem si tu dois changer de terminal ou de compagnie aérienne. Il va alors falloir repasser par l’enregistrement des bagages, le contrôle de sécurité, etc…
(crédit photo aéroport Marseille Provence)

Avantages des vols avec escale

  • les billets sont moins chers pour un vol avec escale que pour un vol sans escale
  • si l’escale est longue (de quelques heures à une journée) tu peux t’organiser pour visiter la ville où tu trouves (attention, comme pour tout vol il ne faudra pas oublier de te présenter minimum 3 h avant l’heure de ton vol pour avoir le temps d’effectuer toutes les procédures : enregistrement des bagages, passage en douane, etc…)
  • si l’escale est longue (minimum 8/10 h) il est possible de sortir visiter la ville ou de se reposer dans les hôtels d’aéroport

Inconvénients des vols avec escale

  • Il y a malheureusement plus de risque de perte de bagages car tes valises seront déplacées d’un vol à un autre…
  • il y a un risque de louper ta correspondance (par exemple si ton premier vol a du retard, ou si tu ne prévois pas assez de temps entre deux escales…)

Tu prépares ton premier séjour à New York ? Télécharge gratuitement ton pack « 1er voyage à New York » : il contient un planning de 8 jours, des informations pratiques, des liens utiles + des plans de la ville. Pour télécharger c’est >> ici <<


Stopover

Le stopover est une longue escale de quelques jours dans un pays étranger. Ca permet de découvrir une deuxième destination sans coût supplémentaire (à part la réservation d’hôtel et d’activités sur place bien entendu).

Pour les voyageurs à destination de New York, le stopover permet de découvrir l’Islande.

Le stopover en Islande peut durer entre 1 jour et une semaine, c’est à toi de choisir. Totalement gratuite, cette escale fait partie intégrante de ton voyage vers l’Amérique du Nord et le Canada. Pour en bénéficier, il te suffit de choisir l’option au moment de la réservation de ton billet d’avion.

ATTENTION : toutes les compagnies ne proposent pas le stopover. Icelandair est la compagnie qui propose systématiquement cette option.

Avantages du stopover

  • Tu profites de deux voyages pour le prix d’un !
  • c’est l’occasion de découvrir une destination insolite et méconnue
  • c’est gratuit !

Inconvénients du stopover

  • la vie est très chère en Islande, il faudra donc compter un budget conséquent pour te loger, te nourrir et sortir
  • l’Islande est un immense pays avec plein de choses à découvrir, mais tout est très éloigné. Si tu veux découvrir les cascades ou les geysers, il te faudra donc forcément louer une voiture
  • il faut bien choisir ta saison, car en Islande il fait froid et il neige une bonne partie de l’année

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.